Mairie de Plaimpied-Givaudins

Accueil du site > Actualités > Vœux de la Municipalité : le discours du Maire

Vœux de la Municipalité : le discours du Maire

Plaimpied-Givaudins - Vœux du maire - Vendredi 27 janvier 2017

« Monsieur le député, Madame la conseillère départementale du canton de Trouy, Monsieur le premier maire-adjoint de Bourges, Mesdames et messieurs les maires et élus du canton et de l’agglomération, Chers collègues, Mesdames et Messieurs les représentants des services de l’État, des collectivités territoriales, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, des écoles et des différents organismes partenaires de la commune, Mesdames et Messieurs les présidents d’association, Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Je vous remercie d’avoir répondu nombreux à l’invitation de la municipalité pour cette traditionnelle cérémonie des vœux qui rassemble notre communauté de Plaimpied-Givaudins dans la convivialité.

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter à tous une excellente année 2017. Qu’elle vous apporte la santé, le bonheur, l’épanouissement, la réussite dans vos projets familiaux, personnels, professionnels ou associatifs... J’ai une pensée fraternelle et amicale pour tous ceux qui sont dans la difficulté, touchés par la maladie, la perte d’un être cher, le chômage, la solitude...

Il n’est pas possible d’évoquer l’année 2016 sans se souvenir des événements tragiques qui se sont encore produits cette année en France, qu’il s’agisse de l’attentat de Nice lors de la Fête nationale ou de l’assassinat d’un prêtre. Notre pays vit sous la menace terroriste et est en guerre sur plusieurs terrains d’opérations extérieures. Je tiens à rendre hommage aux forces de l’ordre et à nos soldats pour leur engagement au service de la nation et ce, au péril de leur vie, pour défendre notre démocratie, notre liberté et les valeurs de tolérance qui nous unissent.

Je souhaite d’abord mettre en avant et remercier tous ceux qui contribuent à la vie municipale :

 l’ensemble des personnels des services municipaux pour leur travail et leur dévouement,

 les adjoints et les conseillers municipaux pour leur engagement à mes côtés et leur contribution efficace et dévouée à l’action municipale,

 les membres du CCAS qui aident ceux qui en ont le plus besoin et favorisent le lien social entre nous et entre toutes les générations,

 le comité de bénévoles de la bibliothèque municipale qui assure un service culturel de proximité pour toutes les générations. Je souhaite évoquer la manifestation très réussie consacrée au Franciscain de Bourges cet automne,

 les membres du comité d’embellissement, qui ont conçu et réalisé un magnifique décor de Noël, dans le bourg et à Givaudins,

 les membres des différents comités pour leur implication dans la vie communale.

Je remercie aussi l’association des anciens combattants de l’UNC pour l’organisation en partenariat avec la municipalité des cérémonies commémoratives, le Centre de Première Intervention et l’amicale des sapeurs-pompiers pour leur dévouement au service de la population au côté de la municipalité, les directrices et les professeurs d’école ainsi que les parents des conseils d’école pour leur participation aux activités communales. Je remercie aussi les associations qui s’investissent pour proposer de nouvelles activités périscolaires de grande qualité pour les enfants.

Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui contribuent au dynamisme de notre commune : les bénévoles des nombreuses asso-ciations, les professionnels de la santé, les commerçants, les artisans et entrepreneurs, tous ceux qui investissent dans notre commune.

Grâce à vous et à votre action, notre commune jouit à l’extérieur d’une très bonne image et est perçue comme un village dynamique et accueillant où il fait bon vivre.

Je vous communique quelques chiffres clés de l’année 2016 pour notre commune :  D’après l’INSEE, la population municipale est en augmentation avec 1 902 habitants. J’en profite pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants dans notre commune.  Nous avons déploré 9 décès. J’ai une pensée amicale pour toutes les familles touchées par la perte d’un proche.  Il y a eu 13 naissances.  Nous avons célébré 12 mariages.  Nous avons délivré un permis d’aménager, 26 permis de construire (dont 13 pavillons) et 31 demandes préalables de travaux.

En ce début d’année, il est naturel de faire le bilan de l’année qui vient de se terminer. Notre action municipale passe d’abord par une bonne maîtrise de nos finances. Pour la 7ème année consécutive, en 2016, nous n’avons pas augmenté les impôts, en maintenant les taux d’imposition des taxes communales. Compte tenu de l’effort demandé par le gouvernement aux collectivités territoriales avec la baisse des dotations de fonctionnement depuis 5 ans, nous menons une gestion rigoureuse pour contenir les dépenses de fonctionnement et conserver notre capacité à investir pour l’avenir de notre commune et de ses habitants. Je tiens à remercier toutes les entités qui nous ont attribué des subventions pour financer nos projets d’investissement : la préfecture, le conseil régional, le conseil départemental, Bourges Plus et la CAF.

L’année 2016 est une année riche en travaux dans notre commune. La construction du gymnase multisports est presque terminée. Ce bâtiment imposant conçu par le cabinet d’architecture AGAURA s’intègre avec harmonie entre la salle polyvalente, le stade de football et les courts de tennis. Les travaux ont pris un peu de retard et le revêtement multisports sera posé au printemps lorsque la température sera plus clémente. Je remercie les clubs sportifs de leur patience, je pense en particulier au club de tennis, au club de football pour la pratique du foot-salle et au club de badminton qui souhaite se mettre en place dans notre commune. Il sera également possible de pratiquer d’autres sports comme le basket, le handball ou le volleyball. Cet équipement va permettre la pratique de multiples activités sportives dans le cadre associatif, scolaire, périscolaire, de l’accueil de loisirs et de la maison des jeunes. Nous avons aussi profité de la hauteur de ce bâtiment pour installer un éclairage du terrain de pétanque qui se trouve à côté.

Nous avons engagé un programme conséquent de voirie : d’une part à Givaudins avec la réfection de trottoirs et la création d’un chemin piétonnier rejoignant la trouée verte, d’autre part dans le bourg avec notamment la réfection de la place de l’Abbatiale. Ces travaux ne sont pas terminés et se poursuivront au printemps avec la réalisation d’un cheminement entre la crèche et l’école ainsi que des travaux de réparation sur le reste de la voirie.

Suite à une décision prise par le conseil municipal début 2016, la commune vient d’acquérir début 2017 un terrain en zone naturelle, d’une superficie de 1,4 ha, dont une partie boisée, qui jouxte le parc de la mairie et le canal. La commune a saisi l’opportunité de faire cette acquisition au prix de un euro symbolique. Ceci permettra d’agrandir le parc avec un accès possible à partir de la rue de la Garenne.

En 2017, plusieurs projets importants vont se concrétiser. À la crèche parentale, un nouvel agrandissement et l’aménagement d’une cuisine adaptée sont devenus nécessaires, compte tenu de la demande croissante et des contraintes réglementaires qui s’imposent à nous. Ce projet est réalisé en partenariat avec les communes d’Annoix, Lissay-Lochy et Saint-Just ainsi que l’association parentale « Pirouette-Galipette » qui assure la gestion et l’exploitation de la structure. Ces travaux sont prévus pendant la période estivale sous réserve bien entendu de l’accord de la CAF pour nous apporter le soutien financier espéré.

L’effectif global de l’école maternelle a connu une croissance forte depuis deux ans et une quatrième classe a été ouverte en septembre. Par ailleurs, les locaux de la cantine sont devenus trop exigus compte tenu de l’augmentation du nombre d’enfants fréquentant les services périscolaires. Des travaux d’extension des locaux de la restauration scolaire et de l’accueil périscolaire, avec un doublement des surfaces, vont être réalisés de juin jusqu’aux vacances de la Toussaint. Je compte sur l’efficacité de notre assistant à la maîtrise d’ouvrage, la SEM Territoria et les cabinets d’architecture, respectivement Carré d’Arche et TCA-BP, pour assurer la réussite de ces deux projets, tenir les délais et gérer au mieux les périodes de co-activité entre les travaux et les activités de la crèche et des écoles. Nous aurons probablement besoin d’utiliser, pendant une partie des travaux, des locaux de repli comme la salle des fêtes ou la salle de bains douches : je compte sur la compréhension des associations qui ne pourront disposer de ces lieux pendant une période que j’espère limitée.

En 2017, nous envisageons des travaux de sécurisation : circulation route de Trouy, entrée du lotissement des Arotées au centre bourg et entrée de Plaimpied sur la route de Sennecay. Nous réaliserons également une première phase de mise en accessibilité des bâtiments communaux recevant du public.

La boucherie-charcuterie, dont les murs appartiennent à la commune, ne dispose pas d’un laboratoire, qui est pourtant indispensable à ce commerce pour assurer la fabrication sur place de ses produits. La réalisation de cet aménagement est prévue au cours de l’année.

Il me faut maintenant évoquer deux sujets d’inquiétude pour notre commune et ses habitants. La Poste souhaite se désengager de son bureau et confier cette mission de service public à la commune avec la création d’une agence postale communale. Le conseil municipal s’oppose vigoureusement à ce projet. Fin 2016, j’ai personnellement protesté avec d’autres élus dans la même situation et nous avons été reçus par la Préfète. Une action est menée vis-à-vis la Poste, en lien avec le député et le président du conseil départemental. Le deuxième sujet d’inquiétude est le non-remplacement de l’un des deux médecins du cabinet médical depuis près de 18 mois. Malheureusement aucune solution n’a été trouvée. La municipalité est toujours prête à apporter son soutien financier au cabinet médical pour une action de recherche d’un nouveau médecin.

À compter du 1er janvier 2017, les communes ne peuvent plus utiliser de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces publics, à l’exception du cimetière et des équipements sportifs. Cette mesure va permettre une meilleure protection de notre environnement et de notre santé. Elle va aussi modifier profondément notre façon d’entretenir les espaces publics et il nous faudra tous collectivement accepter que de l’herbe puisse pousser sur certains de nos trottoirs en terre. D’ici deux ans, les particuliers ne pourront également plus utiliser de produits phytosanitaires. Pour nous aider dans cette démarche nous avons fait appel à un prestataire extérieur. L’association Nature 18 associée à la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de la région Centre-Val de Loire) a été retenue. Ces deux organismes vont nous proposer une gestion différenciée des espaces publics et des méthodes d’entretien adaptées en concertation avec la population. Une première réunion publique ouverte à tous est prévue le 23 mars 2017 à la salle polyvalente. Je vous invite à y venir nombreux car nous sommes tous concernés. Je compte sur votre esprit civique pour trouver ensemble les solutions les plus adaptées. Nous avons installé dans la salle quelques posters fournis par Nature 18, que je remercie, pour vous sensibiliser au passage au « Zéro Phyto ».

L’avenir de notre commune est aujourd’hui lié à celui de la communauté d’agglomération de Bourges Plus. L’année 2017 est marquée par le transfert de la compétence « promotion du tourisme » par Bourges Plus. Cela se traduit par la création d’un office de tourisme communautaire, dans les semaines à venir. Cet office sera rattaché à l’Agence de développement du tourisme et des territoires du Cher (AD2T) dans le cadre d’une coopération et d’une mutualisation avec le conseil départemental. Bourges Plus investit dans notre commune et réalise actuellement des travaux de rénovation du réseau d’eau potable dans le bourg avec le remplacement de tuyaux en plomb. Une extension du réseau d’assainissement collectif est prévue à Plaimpied, route de Givaudins.

Notre commune se développe : elle souhaite le faire dans l’harmonie et conserver son caractère villageois en préservant son patrimoine architectural et ses vastes espaces naturels traversés par l’Auron et le canal du Berry. La fête de la Saint Blaise, patron des agriculteurs et par extension des gens de la campagne, qui a lieu demain samedi, témoigne de notre attachement aux valeurs rurales, même si nous appartenons à une communauté d’agglomération. Pour les 90 ans de cette fête, une stèle en mémoire des bâtonniers disparus sera inaugurée dans la cour de la mairie. Je vous invite à vous joindre en famille à cette manifestation traditionnelle organisée par le comité des fêtes en partenariat avec la municipalité.

Pour conclure, selon un proverbe d’origine arabe, « l’optimiste regarde la rose et ne voit pas les épines ; le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose ». Churchill exprime la même idée d’une autre façon, « un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité ; un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ». Je suis de nature optimiste. Même si nous traversons une période difficile et incertaine, nous devons rester optimistes et continuer à agir ensemble pour aller de l’avant.

Je vous remercie de votre attention et vous renouvelle à nouveau tous mes vœux pour 2017. »

Réalisation : webenberry avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales |